Il est une légende qui conte que l'enfant dans le ventre de sa mère possède toute la connaissance du monde. Il sait combien d'étoiles dans le ciel, combien de gouttes d'eau dans la mer, combien d'êtres vivants dans les océans et sur la terre, combien de grains de sable dans le désert. Il connaît tous les mystères de l'Univers entier.

Alors qu'il émerge de la mer pour prendre sa première respiration, un doigt se pose devant sa bouche scellant les secrets qu'il détient et une voix lui chuchote : « Apprends »

Pour l'enfant de la terre qui émerge du grand océan une quête sans fin commence. Il va explorer, découvrir, inventer, se tromper, recommencer, chercher encore, aimer, regarder et parfois voir. Pour voir il faut du temps et un regard et dans ce monde pressé peu empruntent cette voie.

Certains, pourtant, ont trouvé ce qui n'est ni un chemin ni une route mais un espace au delà des continents qui les entoure, un espace encore méconnu : les mers et océans

Ces hommes sont des marins qui ne seraient rien sans leur bateau. Certains les mènent loin, d'autres les mènent vite et il en est qui les mènent au rythme des vents, à la voile.

Ces voiliers et ces hommes vont se confronter à un autre monde parfois rude, farouche, démesuré mais aussi étincelant, lumineux, infini et chantant. Ils y retournent et retournent encore car là se joue une relation unique, faite de limites à dépasser afin de pouvoir goûter à ces moments d'intensité de vie.

Ce monde est sauvage et vierge, aucune trace laissée par l'étrave du voilier.

L'homme de mer y est soit en vigilance, soit en contemplation et ce, quelles que soient les conditions. Sans échappatoire, il est face à la force et à la beauté du monde et ce monde autre, ramène à l'essentiel : soi face à la vie. Pourtant, loin des yeux de tout à chacun, ce monde souffre. Certains y ont découvert un 6ème continent de déchets flottants fruit de notre inconscience. Les hommes n'ont plus le choix de fermer les yeux et certains vouent maintenant leur vie à chercher des solutions. Alors, avant qu'il ne soit trop tard, que simplement par méconnaissance ou manque d'information nous découvrions un jour l'impensable, un groupe d'hommes et de femmes s'unissent aujourd'hui pour repartir en mer pour révéler ce monde, en témoigner, tenter d'en montrer sa richesse, sa force et sa beauté, son équilibre fragile. Émerveillons les enfants, offrons leur de découvrir les mers et océans pour qu'un jour en conscience et harmonie il leur soit peut-être offert des rencontres et des regards échangés avec LES PEUPLES DE LA MER.

Nous irons à leur rencontre car il est une légende qui conte que dans le ventre de leur mère les PEUPLES DE LA MER possèdent toute la connaissance du monde. Ils savent combien d'étoiles dans le ciel, combien de gouttes d'eau dans la mer, combien d'êtres vivants dans les océans et sur la terre, combien de grains de sables dans le désert. Ils connaissent tous les mystères de l'Univers entier. Alors qu'ils émergent de la mer pour prendre leur première respiration, leur mères soufflent sur leur bouche et leur chuchotent : « Révèle»